Les maisons de thérapie

Il existe des maisons de thérapie depuis une vingtaine d’années au Québec, d’abord assurées par le réseau public. (EX : Domremy). Les maisons de thérapie du secteur privé se sont multipliées depuis une dizaine d’années. Elles se spécialisent dans le traitement de personnes souffrant d’alcoolisme et des autres toxicomanies.

Il se trouve différents types d’interventions dans ces centres de thérapie. Dans le réseau public, les thérapies offertes sont basées sur l’approche bio-psychosociale, tandis que la plupart des maisons de thérapie du secteur privé s’inspire de l’approche des douze étapes du mouvement des alcooliques anonymes.

Les coûts de séjour en maison de thérapie varient d’un centre à l’autre. Dans le réseau public, c’est gratuit. Dans les maisons de thérapie du secteur privé, les coûts peuvent être d’environ $100/jour et plus. La durée du séjour varie également. De façon générale, on peut dire que les thérapies durent de trois à quatre semaines.

On insiste généralement pour que la personne qui souffre de cette maladie entreprenne elle-même les démarches pour s’y inscrire. La période d’attente peut varier de quelques jours à quelques semaines.

Pour de plus amples informations, il est possible d’obtenir des bottins et une documentation qui vous permettra de connaître davantage les services offerts par les centres de thérapie. L’Association des intervenants en toxicomanie du Québec (AITQ) produit un bottin au coût d’environ 95$ pour les membres.

Les coordonnateurs et coordonnatrices du réseau des déléguées et délégués sociaux de votre région sont là pour vous aider dans votre recherche d’une maison de thérapie.