La FTQ souligne le 17 mai, Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

Les droits des personnes LGBTQ+ dans le monde

Montréal, le 17 mai 2019. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) ainsi que son comité sur la diversité sexuelle, corporelle et de genre soulignent, en cette journée du 17 mai, la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

Initiative de la Fondation Émergence qui a pour mission d’éduquer, d’informer et de sensibiliser la population à la réalité de la diversité sexuelle, la journée du 17 mai 2019 a pour thème La violence en ligne envers les personnes LGBTQ+ a des conséquences bien réelles.

Il faut savoir que 73% des personnes LGBTQ+ ont déjà été victimes d’attaques ou de harcèlement en ligne. «La violence, dont la violence en ligne entre autres, est inacceptable et doit être dénoncée. Nous ne pouvons tolérer que, encore aujourd’hui, nos proches, nos parents et nos amis soient victimes de moqueries, de brimades ou de discrimination parce qu’elles sont des personnes LGBTQ+», déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Au Québec, malgré l’évolution des mentalités face à la communauté LGBTQ+, il y a encore beaucoup à faire, que ce soit dans la vie de tous les jours ou encore au travail. «Il faut rester vigilants. Nos milieux de travail ne sont pas exempts de discrimination. En tant que société moderne, nous avons le devoir d’assurer à chaque personne un environnement sain et sécuritaire, peu importe son orientation sexuelle ou son identité de genre», ajoute le président de la FTQ.

Le 17 mai est une occasion de plus qui nous est donnée pour prendre le temps de réfléchir à la promotion de bonnes relations entre les personnes sans égard à leur orientation sexuelle ou à leur identité de genre.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

– 30 –

Source : FTQ
Renseignements : Jean Laverdière, 514 893-7809, jlaverdiere@ftq.qc.ca