32e Congrès de la FTQ - Le Congrès demande au Mouvement Desjardins d’être du montage financier pour sauver Groupe Capitales Médias

Québec, le 27 novembre 2019. – Alors qu’ils sont réunis en congrès à Québec, les déléguées et délégués des syndicats affiliés de la FTQ ont unanimement approuvé une résolution d’urgence demandant au Mouvement Desjardins de reconsidérer sa décision de se retirer du projet de coopérative des travailleurs et travailleuses du Groupe Capitales Médias (GCM).

Rappelant l’urgence du dossier, la centrale fait pression pour qu’un montage financier du projet puisse se réaliser et permettre ainsi la sauvegarde des six quotidiens du GCM.

« Il en va de l’avenir de ces quotidiens qui sont des acteurs incontournables de nos démocraties régionales. Ils sont aussi importants pour les communautés et la population, puisqu’ils assurent une diversité de l’information en couvrant l’actualité dans chacune de leur région. Et c’est sans compter les centaines d’emplois qui y sont rattachés », a commenté Daniel Boyer, président de la FTQ.

Pour Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor, « le projet de relance répond pleinement à la mission du Mouvement Desjardins qui consiste à contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités. De plus, le bras financier de Desjardins – Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) est un organisme qui justement investit dans le capital de risque. C’est pourquoi nous déplorons le retrait de Desjardins et lui demandons de revoir sa décision ».

Le syndicat Unifor, affilié à la FTQ, représente tous les travailleuses et travailleurs de La Tribune ainsi qu’un groupe au Quotidien. Mardi, des rencontres ont eu lieu avec les membres actifs et les retraités afin de discuter de toutes les options possibles pour amoindrir les répercussions de cette restructuration.

Rappelons qu’en août dernier le GCM s’est placé sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). Un projet de coopérative de travailleurs et de travailleuses a été recommandé par la Cour supérieure, mais le montage financier doit être complété. La cour a fixé au 14 décembre prochain la date limite pour la réalisation du dossier, ce qui implique le montage financier et le renouvellement des conventions collectives notamment.

GCM possède six quotidiens à travers le Québec : La Tribune, Le Quotidien, Le Droit, Le Soleil, Le Nouvelliste et La Voix de l’Est.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.