Thomas Bélanger 1861 - 1906 et François Thériault 1880 - 1906


Deux héros de la classe ouvrière québécoise, respectivement président et secrétaire de la section locale 7 de l’Union internationale des journaliers, tués à Buckingham le 8 octobre 1906.

Le 8 octobre 1906, Thomas Bélanger et François Thériault, respectivement président et secrétaire de la section locale 7 de l’Union internationale des journaliers, prennent la tête d’une manifestation pour empêcher des briseurs de grève de faire le travail à la scierie McLaren de Buckingham dans l’Outaouais, où l’employeur a décrété un lock-out. Ils sont alors abattus par des détectives à la solde de la compagnie McLaren. Plusieurs militants sont aussi blessés, d’autres mis en prison. La ville est occupée par les soldats. La compagnie met en circulation une liste noire qui interdit toute embauche dans la région des militants syndicaux et de leurs descendants. Cette liste existera jusqu’en 1943, l’année où un syndicat s’implantera enfin chez McLaren, le Syndicat international des travailleurs du papier, aujourd’hui le syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP-FTQ).

En 1907, un monument en l’honneur de Thomas Bélanger et François Thériault fut érigé par les syndicats au cimetière de Buckingham.