PRIVÉ PUBLIC : De quel côté votre cœur balance?

À propos de la question 14, saviez-vous que?

Il est évident qu’un secteur privé parallèle ne peut se développer sans drainer la main-d’oeuvre actuelle du secteur public. Et il faut ajouter à cela qu’en plus de causer des problèmes de pénurie dans le secteur public, un système privé parallèle aggraverait la pression sur le réseau public : en effet, l’expérience prouve que là où le privé se développe, on y retient d’abord les cas les plus simples et les moins coûteux. C’est alors le secteur public, avec moins d’effectifs, qui doit s’atteler à traiter les cas les plus sévères.