Près d'un Canadien sur deux perçoit l'immigration de façon négative

Publié le 10 septembre 2010
Cyberpresse
Par Daphné Cameron

Près d’un Canadien sur deux perçoit l’immigration de façon négative
Près de la moitié de la population estime que l’immigration a un effet négatif sur la société canadienne, révèle un sondage publié hier. Les résultats de l’étude ont eu des échos jusqu’en Inde, où le ministre fédéral de l’Immigration Jason Kenney est en visite. Ce dernier estime que l’affaire du bateau tamoul a teinté la perception des répondants.

Selon un sondage Angus Reid/Opinion publique mené au début du mois de septembre, 46% des Canadiens affirment que l’immigration a un impact négatif au pays, une augmentation de 5% par rapport à août 2009. Seulement 34% de la population croit que l’immigration a un effet bénéfique. La Colombie-Britannique (44%) et le Québec (42%) sont les provinces où les répondants sont les plus nombreux à percevoir l’immigration de façon positive. Du côté de l’Alberta, 56% des répondants estiment que l’immigration a un effet négatif. En Ontario, cette proportion atteint 55%.

De passage en Inde, où il tente de convaincre ses homologues asiatiques d’adopter des mesures plus sévères contre les conseillers en immigration malhonnêtes, le ministre Jason Kenney a déclaré que les Canadiens étaient néanmoins très ouverts à accueillir de nouveaux arrivants.

«Les Canadiens soutiennent un système d’immigration fort, généreux, ouvert et légal», a-t-il affirmé. «Ils sont d’accord pour qu’on vienne en aide aux vrais réfugiés, victimes de persécution, et qu’on leur offre la possibilité de s’installer ici. Mais je pense que lorsqu’ils voient des gens arriver au Canada en contournant le processus légal normal, ça heurte leur sentiment de justice et leur respect pour la primauté du droit.»

Selon le ministre Kenney, l’arrivée d’un navire transportant environ 490 réfugiés tamouls en Colombie-Britannique il y a quelques semaines a influencé les résultats du sondage.
«Je suspecte que les résultats ont pu être affectés par l’incident récent d’arrivée de clandestins, qui a pu heurter le sentiment d’équité de plusieurs Canadiens», a-t-il dit.
Les répondants du sondage de la firme Angus Reid se sont d’ailleurs prononcés à 50% en faveur de l’expulsion des passagers vers leur pays d’origine, et ce, même s’ils ne sont pas liés à des organisations terroristes et que leur statut de réfugié est reconnu.
Le sondage dévoile également que 44% des Canadiens croient que les immigrants illégaux enlèvent du travail aux citoyens. Seulement 23% de la population estime que les immigrants illégaux qui travaillent au Canada devraient avoir le droit de demeurer au pays pour éventuellement présenter une demande de citoyenneté.

Le sondage Angus Reid/Opinion publique sur l’immigration a été mené les 2 et 3 septembre derniers auprès de 1007 Canadiens choisis au hasard. La marge d’erreur est de 3,1 points de pourcentage.

Avec la collaboration de Malorie Beauchemin