COVID-19 - Prestation canadienne d’urgence (PCU)

Mise à jour 17 avril 2020.

Allez sur le site du gouvernement pour présenter votre demande de PCU

Le gouvernement fédéral a annoncé une nouvelle mesure d’aide aux travailleurs et travailleuses qui vient remplacer les deux mesures précédemment annoncées (allocation de soutien pour les travailleurs et mesure de soins pour les travailleurs).

La Prestation canadienne d’urgence pour venir en aide aux travailleurs et aux entreprises (PCU) est :

  • Un montant de 2000 $ par mois versé aux travailleurs et travailleuses qui perdent leur revenu ou font face à une diminution drastique de celui-ci en raison de la pandémie de la COVID-19,
  • Offerte pour une période maximale de 4 mois (16 semaines),
  • Versée toutes les 4 semaines (la demande devra donc être renouvelée toutes les 4 semaines),
  • Offerte du 15 mars 2020 au 3 octobre 2020,
  • Imposable (mais aucun montant n’est prélevé à la source),
  • Offerte dans les 10 jours suivant la présentation de votre demande.

Qui est admissible?

Mise à jour 15 avril 2020 : la PCU est maintenant disponible si vous avez gagné moins de 1 000 $ pendant une période d’admissibilité. Si cela s’applique à votre situation, vous pourriez maintenant avoir droit à la prestation pour une période précédente, à partir du 15 mars 2020.

Pour se qualifier à la PCU, le travailleur ou la travailleuse doit :

  • Être âgé-e d’au moins 15 ans,
  • Habiter au Canada,
  • Avoir perdu son emploi à cause de la COVID-19 ou est admissible aux prestations régulières ou de maladie de l’AE, ou a puisé ses prestations d’AE durant la période du 29 décembre 2019 au 3 octobre 2020,
  • Avoir accumulé en 2019 ou dans les 12 derniers mois un revenu d’au moins 5000 $ (le revenu de 5000 $ peut être issu d’une combinaison des sources suivantes : 1) d’un salaire, 2) d’un revenu de travailleur ou travailleuse autonome, ou 3) de prestations pour grossesse ou congé parental (ex. RQAP),
  • Avoir gagné moins de 1000 $ pendant au moins 14 jours consécutifs au moment de présenter sa demande.

Sont donc admissibles :

  • Les travailleurs et travailleuses qui ont perdu leur emploi pour des raisons liées à la COVID-19, qu’ils et qu’elles soient salarié-e-s, travailleurs et travailleuses autonomes ou encore employé-e-s contractuel-le-s;
  • Les travailleurs et travailleuses qui, en raison de la COVID-19, voient leur revenu diminuer sous le seuil des 1000 $ (avant impôts) pour la période à laquelle ils font une demande (1 mois);
  • Les travailleurs saisonniers qui ont épuisé leur droit aux prestations régulières de l’assurance-emploi et qui ne sont pas en mesure d’entreprendre leur travail saisonnier régulier en raison de la COVID-19;
  • Les travailleurs qui ont récemment épuisé leur droit aux prestations régulières de l’assurance-emploi et qui ne sont pas en mesure de trouver un emploi ou de retourner au travail en raison de la COVID-19;
  • Les travailleuses et travailleurs qui tombent malades de la COVID-19;
  • Les travailleuses et travailleurs qui sont mis en quarantaine;
  • Les travailleuses et travailleurs qui prennent soin d’une personne atteinte de la COVID-19;
  • Les parents qui doivent cesser de travailler pour s’occuper d’enfants malades ou qui doivent rester à la maison en raison de la fermeture des écoles et des garderies;
  • Les travailleurs et travailleuses qui sont toujours à l’emploi, mais ne reçoivent temporairement aucun revenu en raison d’interruptions du travail causées par la COVID-19.

Attention!

Votre employeur refuse de vous donner un congé pour prendre soin des enfants ou pour vous mettre en isolement volontaire, malgré les directives du Directeur de la santé publique? Vous vous trouvez alors devant la difficile décision de continuer à travailler ou de quitter volontairement votre emploi.

Prudence! Si vous quittez votre emploi, votre relevé d’emploi indiquera « Départ volontaire ». Les travailleurs et les travailleuses qui quittent volontairement leur emploi sans l’autorisation de leur employeur n’auront pas droit aux prestations (régulières et de maladie) de l’assurance-emploi, ni à la prestation canadienne d’urgence (PCU).

Comment faire une demande de prestations?

Les demandeurs devront répondre à des questions simples qui les dirigeront vers l’une des deux options de service :

  1. Les Canadiens qui seraient généralement admissibles aux prestations d’assurance-emploi seront invités à présenter leur demande de PCU à Service Canada par l’entremise de l’Appli-Web;
  2. Les Canadiens qui n’auraient généralement pas droit aux prestations d’assurance-emploi seront invités à faire leur demande de PCU par l’entremise de Mon dossier de l’Agence du revenu du Canada ou de la ligne téléphonique automatisée sans frais de l’ARC : 1 800-959-2019.

Les Canadiens qui communiquent avec la ligne sans frais (1 800-959-2019) seront connectés au système automatisé de l’ARC. Il s’agit d’une ligne téléphonique consacrée uniquement aux demandes de Prestation canadienne d’urgence.

 

Consultez la page Document d’information : Prestation canadienne d’urgence du gouvernement pour plus d’information sur le processus de demande de PCU.

PCU et assurance-emploi

Tous les Canadien-ne-s qui ne peuvent plus travailler à cause de la COVID-19, qu’ils soient admissibles ou non à l’assurance‑emploi, pourront recevoir la PCU, pour garantir un revenu dans des délais courts.

Si vous avez fait une demande de prestations d’assurance-emploi le 15 mars ou après, votre demande sera automatiquement traitée au moyen du processus mis en place pour la Prestation canadienne d’urgence.

Si vous avez déjà fait une demande d’assurance-emploi ou de la PCU auprès de Service Canada, vous ne pouvez pas la redemander auprès de l’ARC.

Après 16 semaines de versement de la PCU, si vous êtes admissible aux prestations ordinaires et aux prestations de maladie de l’assurance-emploi, vous pourrez avoir accès aux prestations normales d’assurance-emploi si vous êtes toujours sans travail à la fin de la durée maximale de la PCU.

Consulter la page de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) auprès de l’ARC

Les autres pages à propos de la COVID-19: