Travailler en français, c’est un droit

Matériel à télécharger

Affiches

Signatures pour courriel

Travailler en français, c’est un droit inscrit dans la Charte de la langue française adoptée en 1977 par l’Assemblée nationale.

Travailler en français, c’est un droit que l’employeur doit impérativement respecter dans le recrutement du personnel, dans ses communications, dans ses promotions, dans ses consignes de sécurité, etc. Ne pas s’y conformer est discriminatoire.

Travailler en français, c’est un droit, et l’employeur ne peut exercer de représailles contre un employé ou une employée qui travaille en français et qui ne comprend pas une directive dans une autre langue que le français.

Travailler en français, c’est un droit, qu’il faut faire respecter en communiquant avec son syndicat local ou l’Office québécois de la langue française (OQLF) chargé de faire respecter la loi advenant un manquement.

Travailler en français, c’est un droit, et la FTQ y travaille ardemment depuis plus de 50 ans.

Travailler en français, c’est un droit, et c’est aussi à vous de le faire respecter !

Renseignements

Communiquer avec le service de la francisation : francisation@ftq.qc.ca.

À ne pas manquer!

Forum national sur le financement du transport collectif et public

Renseignements et inscription ici!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Mobilisations, événements et formations


24, 25 et 26 septembre 2024

Camp de formation des jeunes

9 et 10 octobre 2024

Colloque sur la mobilisation

16 et 17 octobre 2024

Colloque SST

Voir le calendrier!
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale