Décès d’Yvon Charbonneau: Un grand dirigeant syndical s’est éteint

Montréal, le 22 avril 2016. – Yvon Charbonneau a été un grand leader syndical qui a laissé sa marque sur la Centrale de l’enseignement du Québec (CEQ) et sur l’ensemble du mouvement syndical des années 1970. À l’occasion de son décès, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) souhaite souligner publiquement un parcours personnel exceptionnel et présente ses condoléances à sa conjointe, Raja Hammoud, ainsi qu’à sa famille, à ses proches et à la grande famille de la CSQ.

« Yvon Charbonneau a eu un parcours exceptionnel en tant que dirigeant syndical. Par sa jeunesse, par son dynamisme et la force de ses convictions. En 1972, il était président de la CEQ à 32 ans et il a accepté de payer un lourd prix personnel en allant en prison pour défendre ses idéaux et les intérêts des membres et de la population lors du conflit de travail entre les employés et employées du secteur public et le gouvernement du Québec. Ce conflit est demeuré dans les annales du syndicalisme québécois et a marqué l’imaginaire de plusieurs générations de militants et militantes syndicaux », a souligné le président de la FTQ, Daniel Boyer.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.