La transition verte et numérique - Un nouveau programme pour les travailleurs et travailleuses et les entreprises

Photo: Archives de la FTQ.

Membre de la Commission des partenaires du marché du travail, la FTQ a participé ce lundi à la conférence de presse annonçant le lancement d’un nouveau programme de 46 millions de dollars destiné à soutenir les travailleurs et travailleuses, ainsi que les entreprises afin de favoriser le rehaussement des compétences ou la requalification de la main-d’œuvre pour favoriser une transition verte et numérique.

En présence du ministre du Travail, Jean Boulet, du président du Conseil du patronat du Québec, Karl Blackburn, et de la présidente de la Commission des partenaires du marché du travail, Audrey Murray, le secrétaire général de la FTQ, Denis Bolduc, a salué l’initiative en soulignant que le marché du travail est sous pression plus que jamais en raison entre autres de la pénurie de main-d’œuvre, mais aussi de la crainte d’une transformation radicale de postes et de pertes d’emploi. Pour la FTQ, cela ne doit pas se produire, c’est pourquoi il faut agir dès maintenant et planifier cette transformation.

Oui à la transition numérique et verte, mais cela doit se faire sans victimes. La FTQ rejette l’idée d’une société qui profiterait à une minorité de personnes alors qu’une majorité serait condamnée à la précarité. L’avenir de la production et des services doit garantir des emplois sûrs, décents et de qualité. Cette transition doit être civilisée.