Romuald Lamoureux 1905 - 1974

Président de la Fédération des unions industrielles du Québec (1952-1957).

Romuald Lamoureux adhère à la Fraternité canadienne des cheminots et employés des transports en 1926, alors qu’il travaille à la Compagnie des chemins de fer nationaux (CN). En 1941, il est nommé représentant à Montréal du Syndicat des métallurgistes unis d’Amérique (Métallos), un syndicat nord-américain qui commence à s’implanter au Québec. En 1944, il est élu secrétaire du Conseil du travail de Montréal. Il en devient le président en 1945-1946 et de nouveau en 1951-1952.

En 1952, il est élu premier président de la nouvelle Fédération des unions industrielles du Québec (FUIQ), poste qu’il occupe jusqu’en 1957. Tout au long de son mandat, ses principales orientations seront sa foi dans le syndicalisme industriel, sa défense du nationalisme canadien, son désir d’accroître le rôle de l’État et son action politique au sein du parti de la Coopérative Commonwealth Federation (CCF), aujourd’hui le Nouveau Parti démocratique (NPD). En 1957, après la fondation de la FTQ, il est nommé directeur du Service de la santé et de la sécurité du travail au bureau canadien des Métallos à Toronto.