2023.02.17

2023.02.17

La nouvelle personne à la tête d’Hydro-Québec doit être Québécoise

Montréal, le 17 février 2023. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), ainsi que le SCFP-Québec, affilié à la FTQ, qui représente entre autres le personnel d’Hydro-Québec, s’inquiètent des récentes déclarations du gouvernement du Québec, notamment celles de son ministre responsable de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, qui a laissé entendre le 15 février dernier qu’il n’était pas certain que la prochaine personne dirigeante serait Québécoise. « Je pense que ça prend une sensibilité pour le Québec », a déclaré le ministre avant de se rétracter le lendemain.

Pour la FTQ et le SCFP-Québec, il ne fait pas de doute que la prochaine personne dirigeante de la société d’État doit être Québécoise. « Jamais je ne croirais qu’avec un salaire de plus de 615 000 $ par année, on n’est pas capable de trouver une personne visionnaire et compétente qui connaît le milieu de l’énergie pour diriger Hydro-Québec. C’est quoi cette mentalité de perdant ? Il faut se faire confiance, ça prend plus qu’une sensibilité pour le Québec comme l’a déclaré le ministre de l’Énergie », déclare la présidente de la FTQ, Magali Picard.

Par ailleurs, le ministre doit respecter la loi qui régit la société d’État. « À ce chapitre, il serait temps de faire de la place à plus de démocratie en faisant en sorte que la prochaine personne dirigeante soit nommée par l’Assemblée nationale comme c’est le cas pour d’autres postes comme celui de directeur général des élections, protecteur du citoyen, vérificateur général, directeur général de la Sûreté du Québec et commissaire à la lutte contre la corruption. Il faut évoluer et faire preuve de transparence de façon à “à préserver l’indépendance de la personne désignée et son impartialité dans l’exercice de ses fonctions”, comme c’est écrit dans le processus de nomination du Secrétariat aux emplois supérieurs », conclut le président du SCFP-Québec, Patrick Gloutney.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

Comptant près de 135 000 membres au Québec, le SCFP est le plus grand syndicat affilié à la FTQ.

Front commun

Négociations du secteur public

Tout savoir sur les négos!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale