2012.09.05

2012.09.05

La FTQ commente le départ du premier ministre sortant Jean Charest

Montréal, le 5 septembre 2012 – À la suite de l’annonce du retrait de la vie politique du premier ministre sortant et chef du Parti libéral Jean Charest, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) tient à souligner ses années d’engagement politique. « Bien que nous ayons été souvent en profond désaccord sur plusieurs politiques et orientations de ses gouvernements, il faut saluer l’homme public qu’a été monsieur Charest. Ce dernier a consacré les 28 dernières années à servir ses concitoyens et concitoyennes sur la scène canadienne et québécoise avec la fougue et la passion qui lui sont propres. Cela mérite notre respect », a déclaré le président de la FTQ, Michel Arsenault.

« Nous savons tous que la vie publique, notamment celle de chef de parti et de premier ministre, est un engagement exigeant qui demande beaucoup de sacrifices personnels et professionnels. La FTQ lui souhaite la meilleure des chances dans sa nouvelle vie », a conclu Michel Arsenault.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus de 600 000 membres.

– 30 –

Source : FTQ
Renseignements : Jean Laverdière, 514 893-7809

Front commun

Négociations du secteur public

Tout savoir sur les négos!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale