2022.05.17

2022.05.17

La FTQ souligne le 17 mai, Journée internationale contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie

Montréal, le 17 mai 2022. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) ainsi que son comité sur la diversité sexuelle, corporelle et de genre soulignent, en ce 17 mai, la Journée internationale contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie. La FTQ appelle ses membres à la vigilance et les encourage à dénoncer toutes violences, toutes pratiques ou tous propos discriminants et vexatoires à l’égard des membres de la communauté LGBTQ2+.

« Nous devrions être tous et toutes interpelés par cette journée, que l’on fasse partie de la communauté LGBTQ2+ ou pas. Nous devons être des alliés actifs, d’abord parce que ça devrait aller de soi en 2022, mais aussi parce que le respect et l’ouverture font partie des valeurs intrinsèques au mouvement syndical. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur les horreurs que subissent encore trop de membres de la communauté LGBTQ2+. Ailleurs dans monde, mais au Québec aussi, et particulièrement dans nos milieux de travail. Les actes de violences physiques et verbales, c’est inacceptable. Et les commentaires « qui sont juste des blagues » aussi ! Ça suffit ! J’encourage tous les membres de la FTQ à ouvrir l’œil, à reconnaître, à confronter et à dénoncer ces gestes », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Cette année, c’est sous le thème Chaque seconde, l’intolérance écourte des vies, que la Fondation Émergence mène sa poignante et percutante campagne. La Fondation qui a pour mission d’éduquer, d’informer et de sensibiliser la population à la réalité de la diversité sexuelle nous rappelle que les membres de la communauté LGBTQ2+ voient leur espérance de vie dramatiquement réduite en raison des violences physiques, psychologiques, sexuelles, médicales et institutionnelles. Parmi les bouleversantes statistiques, on apprend que les jeunes lesbiennes, gais et bisexuels sont quatre fois plus susceptibles de faire une tentative de suicide que les jeunes hétérosexuels.

Cette année, la FTQ a choisi de nommer spécifiquement la lesbophobie pour mettre en lumière cette discrimination particulière. Les lesbiennes sont confrontées à deux formes de marginalisation, soit le sexisme et l’homophobie. Il est important de visibiliser cette réalité et de reconnaître que les iniquités entre les femmes et les hommes se manifestent aussi dans cette sphère.

Le site de la campagne 2022 : https://montre54secondes.com.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

À ne pas manquer!

Forum national sur le financement du transport collectif et public

Renseignements et inscription ici!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Mobilisations, événements et formations


24, 25 et 26 septembre 2024

Camp de formation des jeunes

9 et 10 octobre 2024

Colloque sur la mobilisation

16 et 17 octobre 2024

Colloque SST

Voir le calendrier!
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale