2022.10.07

2022.10.07

Fin du lock-out pour les membres d’Unifor travaillant à la cimenterie Ash Grove

Photo: Courtoisie Unifor (photo tirée de leur page Facebook)

Réunis hier soir en assemblée spéciale, les membres de la section locale 177 d’Unifor ont voté en faveur de la recommandation du conciliateur, mettant ainsi fin au lock-out qui perdurait depuis plus de 16 mois.

«Nous sommes fiers de la détermination de nos membres qui se sont tenus debout et n’ont jamais baissé les bras. Grâce à leur ténacité, ce conflit se règle de façon favorable. Il est maintenant temps de panser les plaies et de retourner vers une vie normale», déclare Daniel Cloutier, directeur québécois d’Unifor.

L’entente conclue pour les trois prochaines années comprend notamment des augmentations de salaire de 7.5 % à la signature, 3.5 % pour la deuxième année et une augmentation équivalente à l’IPC pour la troisième année.

«Nous sommes très fiers de nos membres et nous sommes extrêmement reconnaissants de toute l’aide que nous avons reçue des sections locales d’Unifor de partout au Canada ainsi que des autres syndicats. Le soutien financier de nos consœurs et confrères nous aura permis de continuer le combat jusqu’au bout», s’exclame Éric Giasson, président de la section locale 177.

Les travailleurs et travailleuses reprendront graduellement le travail à compter du 17 octobre 2022 selon un protocole de retour au travail négocié avec l’employeur.

Front commun

Négociations du secteur public

Tout savoir sur les négos!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale