Émile Boudreau 1915 - 2006

Représentant du syndicat des Métallos de 1951 à 1977, puis directeur fondateur du service de santé et sécurité du travail de la FTQ.

Émile Boudreau est né le 12 décembre 1915 à Petit-Rocher au Nouveau-Brunswick. D’abord bûcheron, il travaille ensuite comme mineur à Normétal en Abitibi où il débute sa carrière syndicale en 1944 à la suite de son élection à titre de secrétaire de l’Association des employés. En 1950, cette association se saborde au profit du Syndicat des Métallos et Émile Boudreau devient alors président de sa section locale. De 1951 à 1977, il sera représentant des Métallos. Il participe notamment à la célèbre lutte pour l’accréditation syndicale des mineurs de Murdochville en Gaspésie, marquée par une longue grève de sept mois en 1957. Il sera coordonnateur régional des Métallos sur la Côte-Nord et directeur adjoint du syndicat.

Militant puis président québécois du Parti social-démocrate (PSD) de 1957 à 1959, il est aussi membre du Conseil provisoire du Nouveau Parti démocratique (NPD) de 1958 à 1963. Il est élu secrétaire du Parti socialiste du Québec PSQ) en 1963. En 1968, il participe à la fondation du Parti québécois dont il sera un militant actif. En 1970, il est candidat du Front d’action politique (FRAP) aux élections municipales de Montréal. De 1975 à 1982, il est membre du conseil d’administration de la Coopérative des consommateurs de Montréal.

En 1977, il est le directeur fondateur du Service santé et sécurité du travail de la FTQ, où il œuvre jusqu’en 1983. Il écrit par la suite le premier tome de l’histoire de la centrale, Histoire de la FTQ. Des tout début jusqu’en 1965, qui paraît en 1987