2023.11.02

2023.11.02

Conflit israélo-palestinien – La FTQ réclame un cessez-le-feu immédiat; les populations civiles ont assez souffert

Montréal, le 2 novembre 2023. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) ne peut que dénoncer la violence actuelle dans le conflit israélo-palestinien. La haine des uns ne peut justifier la haine des autres. Toutes ces agressions contre les populations civiles sont injustifiables et doivent être dénoncées.

Les bombardements sans considération de la population civile dans la bande de Gaza, la destruction systématique des infrastructures, dont les hôpitaux, sont intolérables, et le blocus en eau, en nourriture, en électricité, en carburant et en biens médicaux doit être levé. Israël doit permettre l’acheminement de l’aide humanitaire sans restriction incluant l’ouverture de la frontière égyptienne.

Le Hamas doit cesser ses agressions inqualifiables contre la population civile d’Israël et mettre fin à ses tirs de roquettes et libérer les otages. Ce sont des civils qui au bout du compte paient de leur vie toutes ces agressions. Il n’y a aucune cause qui justifie cela.

La seule issue à ce conflit, qui dure depuis trop longtemps et qui a couté trop de vies, est la recherche d’une solution politique négociée à la satisfaction de toutes les parties, et ce, dans le respect du droit international.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

Front commun

Négociations du secteur public

Tout savoir sur les négos!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Mobilisations, événements et formations


16 et 17 octobre 2024

Colloque SST

Voir le calendrier!
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale