2001.07.27

2001.07.27

Attention, économie sans garde-fou !

La mondialisation est promue par des acteurs bien connus: Banque mondiale (BM), Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), entreprises transnationales, spéculateurs et banquiers. Elle est malheureusement acceptée par nos gouvernements. Elle s’appuie sur des politiques qu’elle impose : libéralisation, déréglementation, privatisation et réduction du rôle des gouvernements.

En prêchant la mondialisation, ces acteurs veulent à nouveau soumettre la planète à une économie sans garde-fou. Portée aux nues par un discours médiatique largement répété, la mondialisation cherche à réaliser le vieux rêve capitaliste de créer une société marchande sans contrainte. Pour l’instant, la richesse créée profite à un très petit nombre au détriment d’une majorité d’humains dans le monde. Nous refusons que l’humanité soit forcée de s’en remettre aux seules lois du marché pour orienter son développement.

Front commun

Négociations du secteur public

Tout savoir sur les négos!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale