2023.09.11

2023.09.11

4 octobre : Journée nationale de commémoration pour les femmes, filles et personnes bispirituelles autochtones disparues et assassinées

Les femmes et filles autochtones représentent 24 % des femmes et filles victimes d’homicide, alors qu’elles ne représentent que 4 % de la population féminine canadienne. L’enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a révélé l’existence, entre 1980 et 2021, de 1 181 cas de disparitions et de meurtres de femmes autochtones ayant été déclarés à la police, mais n’ayant pas été résolus. L’association des femmes autochtones du Canada estime plutôt ce chiffre à 4 000.

Le rapport de l’enquête nationale sur les femmes et filles autochtones disparues ou assassinées (ENFFADA), publié en 2019, conclut au génocide. Il est important de comprendre l’histoire du génocide perpétré au Canada contre les autochtones parce qu’encore aujourd’hui, les lois, les politiques et les discriminations sont létales pour les peuples autochtones, particulièrement les femmes. Encore aujourd’hui, le sexisme et le racisme tuent. La mort à l’hôpital de Joliette de Joyce Echaquan est probablement l’exemple le plus tragique du racisme systémique qui persiste au Québec envers les populations autochtones.

Le symbole de la robe rouge est issu d’un projet artistique de l’artiste métisse multidisciplinaire Jaime Black, basée à Winnipeg. Elle a suspendu plus de 100 robes rouges de tailles et coupes différentes, accrochées sur des cintres, des rampes d’escalier et des arbres, à l’Université de Saskatchewan. Elle voulait rappeler l’existence des femmes autochtones disparues et assassinées et stimuler un dialogue sur la question des violences racistes et sexistes. Depuis, la robe rouge est utilisée comme symbole pour commémorer les femmes, filles et personnes bispirituelles autochtones disparues et assassinées.

En portant du rouge, en participant à une vigile de commémoration, en s’informant sur les recommandations du rapport de l’ENFFADA, en discutant du 4 octobre avec un-e ami-e ou collègue, on contribue à mettre fin aux violences.

Marche pour les femmes, filles et personnes bispirituelles autochtones disparues et assassinées

Date : mercredi 4 octobre 2023
Heure : 18 h
Lieu : départ au Square Cabot, Montréal
Pour plus d’informations : cliquez ici

À ne pas manquer!

Forum national sur le financement du transport collectif et public

Renseignements et inscription ici!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Mobilisations, événements et formations


9 et 10 octobre 2024

Colloque sur la mobilisation

16 et 17 octobre 2024

Colloque SST

Voir le calendrier!
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale