14 novembre 2013 : « Faut se parler du droit à la négociation pour un travail décent »

Journées québécoises de la solidarité internationale

C’est sous le thème Faut se parler du droit à la négociation pour un travail décent que se tiendra la rencontre organisée par le Centre international de solidarité ouvrière (CISO) dans le cadre de la 17e édition des Journées québécoises de la solidarité internationale le 14 novembre prochain.

Pourquoi ce thème? Parce que comme le signale la Confédération syndicale internationale (CSI) : « Le droit de négociation collective, la pierre angulaire des relations entre salariés et employeurs, est aujourd’hui menacé; il s’agit pourtant d’un droit fondamental reconnu par l’Organisation internationale du Travail. »

Les questions qui seront abordées lors de cette journée :

  • Lois spéciales et droit à la négociation, le cas du Canada et du Québec, Martin Peticlerc, professeur au Département d’histoire de l’UQAM
  • Droit à la négociation et travail décent : le cas de la Chine,Francisco Villanueva, professeur au Département d’organisation et ressources humaines de l’UQAM
  • Qu’en est-il du droit à la négociation pour un travail décent dans certains pays du Sud et au Québec? Quels sont les défis de la solidarité syndicale internationale? Christian Cyr, coordonnateur du Comité interfédéral du secteur privé, CSN; Denise Gagnon, directrice du service de la Solidarité internationale, FTQ; Gabriel Marchand, secrétaire général du Comité syndical francophone de l’éducation et de la formation (CSFEF), retraité de la CSQ
  • Oser écrire sur le droit à la négociation, Maude Messier journaliste à l’Aut’journal et auteure de La bannière antisyndicale

Lieu : 1234, rue Papineau, dans les locaux de la FIQ

Inscription : formation@ciso.qc.ca« >formation@ciso.qc.ca