4e Semaine de la relève syndicale à la FTQ

Montréal, le 25 octobre 2015. – Pour une quatrième année consécutive, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) entame demain, le lundi 26 octobre, la Semaine de la relève syndicale. Cette semaine thématique a pour but de sensibiliser les militantes et militants syndicaux aux enjeux liés à la relève syndicale. « Il s’agit d’une idée originale de notre comité des jeunes pour interpeller l’ensemble des acteurs syndicaux dans nos structures. La question du renouveau syndical nous interpelle sérieusement et cette semaine d’activités représente une belle occasion de réfléchir collectivement aux défis à relever pour accentuer la participation des jeunes dans le mouvement syndical », explique le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Cette Semaine est constituée d’activités visant à permettre aux membres de se familiariser avec les structures syndicales, à faciliter leur intégration et à augmenter la participation syndicale. Par exemple, certains syndicats locaux organiseront des activités sociales pour inviter les jeunes à rencontrer l’exécutif et à s’informer sur la vie syndicale. D’autres prévoient des activités de mentorat dans lesquelles des membres sont invités à accompagner les officiers syndicaux dans leurs activités régulières afin de mieux comprendre le travail syndical.

Pour le président du comité des jeunes de la FTQ, Maxime Sabourin, « cette semaine d’activités permet non seulement pour créer des ponts entre les générations au sein de nos organisations, mais également pour faire progresser la réflexion des jeunes militants et militantes sur ce qu’ils souhaitent comme changements dans le monde syndical, c’est-à-dire leur réflexion sur le renouveau syndical ». La FTQ tiendra notamment une journée de conférence le mardi 27 octobre (à ses bureaux à Montréal) qui abordera des enjeux tels que le salaire minimum, ainsi que la situation des travailleurs et travailleuses atypiques.

Le comité de la condition féminine de la FTQ profitera aussi de cette Semaine pour lancer, demain, le lundi 26 octobre, à 17 h 30, une série de capsules vidéo, ainsi qu’un recueil de portraits de militantes syndicales de la FTQ qui représentent des modèles pour les plus  jeunes femmes et celles qui sont moins expérimentées dans leur implication syndicale. À la FTQ, les femmes constituent aujourd’hui plus de 37% des effectifs.

Pour connaître les activités inscrites à la Semaine de la relève syndicale, consultez le portail de la FTQ à ftq.qc.ca/semaine-releve-2015/. Pour réaliser des entrevues avec des jeunes impliqués dans des activités de la Semaine de la relève syndicale, communiquez avec Isabelle Gareau (voir les coordonnées ci-dessous).

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.