La révolution managériale

Vincent de Gaulejac, un sociologue français s’intéressant à la gestion des organisations, avait été invité par la FTQ pour prononcer la conférence d’ouverture des Journées de réflexion sur l’action syndicale pour la santé mentale. Ne pouvant s’y présenter en mai, mais de passage à Montréal en février, il a accepté d’accorder une entrevue filmée pour parler des sources organisationnelles du mal-être au travail. La vidéo de 17 minutes qui en a été tirée montre bien le souci de vulgarisation des connaissances de ce chercheur qui a publié, seul ou avec d’autres, de nombreux ouvrages qui viennent contrecarrer les propositions d’un management qu’il qualifie d’idéologique : Le coût de l’excellence, La lutte des places, Travail : les raisons de la colère et, plus récemment (avec le journaliste Antoine Mercier), Manifeste pour sortir du mal-être au travail.