Thème: Lois du travail

Réaction de la FTQ à la loi 8 sur les travailleurs agricoles

« La loi 8 est une honte pour le gouvernement qui nie le droit à la syndicalisation de centaines de travailleurs agricoles, c’en est gênant. » — Daniel Boyer, président de la FTQ, et Anouk Collet, directrice des TUAC Québec et vice-présidente de la FTQ Montréal, le 23 octobre 2014. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) ne peut que déplorer la mise en œuvre de la loi 8 qui modifie le Code du travail de façon à empêcher les travailleurs et travailleuses agricoles de la grande majorité des exploitations agricoles de se syndiquer. « Cette loi est une véritable honte pour le Québec et le gouvernement libéral devra en porter la responsabilité. Comment peut-on bafouer les droits de travailleurs, en les empêchant, de surcroît, par une loi, de se syndiquer; c’est surréaliste », a déclaré le président de la FTQ, Daniel Boyer. Lire la suite

« Une victoire pour tout le monde syndical. » — Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ

Montréal, le 27 juin 2014. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) salue la ténacité du syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) qui vient de gagner sa cause qui l’opposait depuis neuf ans au géant Walmart, dans le litige concernant les 190 salariés congédiés par la multinationale, à la suite de leur accréditation syndicale. «C’est vraiment une victoire pour tout le monde syndical, ici comme ailleurs, explique le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux, et cela donne un coup de semonce aux multinationales de ce monde qui voudraient fouler aux pieds les droits du travail et au premier chef, le droit à la syndicalisation. Comme le dit si bien le proverbe, tout vient à point à qui sait attendre. Le message de la Cour suprême doit être entendu et les employeurs doivent comprendre qu’on ne peut impunément invoquer de fausses excuses pour sévir contre des employés et employées qui n’ont fait qu’exercer un droit démocratique fondamental. Je salue le courage et la détermination des 190 membres des TUAC de Jonquière.» Lire la suite

La FTQ salue la mémoire de ce défenseur des droits des travailleurs et des travailleuses

Montréal, le 16 mai 2014. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) tient à transmettre à la famille et aux proches de M. Robert Burns le témoignage de sa sympathie et de sa solidarité dans l’épreuve qui les accable. « C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de l’ancien ministre du Parti québécois sous le gouvernement de René Lévesque. Nous l’avons connu comme maître d’œuvre de la première loi sur le financement des partis politiques ainsi que de la loi sur les référendums, mais aussi comme un défenseur des droits des travailleurs et travailleuses, et un ardent partisan de la loi anti-briseurs de grève », a déclaré le président de la FTQ, Daniel Boyer. La FTQ souligne que les hommes de cette envergure sont peu nombreux et invite les plus jeunes à s’en inspirer, alors que de plus en plus d’hommes politiques, dans tous les partis, s’en prennent aujourd’hui aux droits du travail. Lire la suite

« C’est clair : certaines corrections doivent être apportées au projet de loi. » — Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ — Denis Bolduc, secrétaire général du SCFP-Québec

Montréal, le 20 février 2014. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) ont pris connaissance du projet de loi déposé ce matin par la ministre Agnès Maltais sur la restructuration des régimes de retraite dans le secteur municipal. Pour les secrétaires généraux, Serge Cadieux de la FTQ et Denis Bolduc du SCFP-Québec, plusieurs des éléments contenus dans le projet de loi appuient ce que nous défendons aux tables de négociation alors que d’autres remettent carrément en cause les principes mêmes de la libre négociation. Il y a de quoi s’inquiéter. La FTQ et le SCFP présentent leurs premières réactions, sous réserve d’une analyse plus approfondie. « Tout d’abord, a commenté Serge Cadieux, l’obligation faite aux parties de produire une évaluation actuarielle préalablement à tout exercice de restructuration des régimes de retraite nous apparait comme une condition de base essentielle. Selon une étude de la firme Mercer publiée en janvier dernier, il y a maintenant près de 40 % des régimes de retraite qui sont pleinement capitalisés, comparativement à 6 % au début de l’année 2013. Il est donc primordial d’avoir les données les plus récentes avant de procéder aux travaux. » Lire la suite

L’économie au service des pétrodollars!

Texte paru en mars 2013 dans la brochure Les conservateurs aux pouvoir - Coupure id Lire la suite