Unifor se réjouit de l’investissement du gouvernement québécois dans l’industrie aérospatiale

Montréal, le 29 octobre 2015 – Le syndicat Unifor accueille favorablement l’investissement du gouvernement québécois dans l’entreprise Bombardier. « Nul doute que cette annonce contribue à consolider les emplois dans cette industrie hautement concurrentielle. C’est important afin de maintenir le Québec comme chef de file dans le secteur aérospatial. Il ne faut pas oublier qu’au Québec, ce secteur économique est aussi important que celui de l’automobile peut l’être en Ontario », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Notons que les travailleurs de Bombardier membres d’Unifor sont à l’emploi de la division de finition et non pas celle de la CSeries et ils ne sont donc pas touchés directement. Malgré tout, l’annonce de ce matin vient soutenir l’entreprise et assurer du coup sa stabilité financière. Le syndicat se réjouit particulièrement du fait que des garanties ont été données par Bombardier afin de conserver le siège social ainsi que les activités de productions et d’ingénierie au Québec, et ce, pour une période minimale de 20 ans.  Pour le syndicat, il importe que ce soit les emplois qui bénéficient en premier lieu des investissements publics.

Le syndicat considère qu’un investissement permet aussi de protéger, dans une certaine mesure, les deniers publics puisque les perspectives de récupérer les sommes en plus des profits sont bien réelles. Bien évidemment, des pertes sont aussi possibles « mais dans le contexte où des milliers d’emplois de qualité et bien rémunérés en dépendent, avec toutes les retombées en taxes et revenus pour le gouvernement tout autant que les retombées dans l’économie, nous pensons que le risque en vaut la peine », a indiqué le dirigeant syndical.

Unifor représente près de 1 700 membres dans les usines de Bombardier à Montréal.

À propos du projet Unifor

Fondé en août 2013, Unifor a été créé par la rencontre du Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) et des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA). Le syndicat représente plus de 310 000 membres au Canada, dont près de 55 000 au Québec. Unifor est aussi affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).