Une première femme à la tête des cols bleus de Montréal

Le 17 avril 2015 marque un tournant dans l’histoire du Syndicat des Cols bleus regroupés de Montréal. Pour la première fois, une femme, Chantal Racette, occupera la présidence du plus important syndicat de cols bleus au Québec. Le taux de participation est aussi remarquable car 4 000 cols bleus se sont prévalus de leur droit de vote, la plus forte participation depuis 1991.

«Je suis fière d’occuper ce poste et honorée par la confiance de mes consœurs et confrères. Les défis sont nombreux et ensemble nous sommes capables d’y faire face et d’en venir à bout» a déclaré la nouvelle présidente.

Il y a 25 ans, Chantal Racette fut l’une des premières femmes à occuper la fonction d’Opératrice de machineries lourdes à la Ville de Montréal. Elle a occupé différents postes au sein de la structure syndicale, notamment au comité de négociation lors des ententes de 2010 et 2012. Son expérience syndicale s’échelonne sur près de trois décennies et elle est reconnue pour son franc parler et sa détermination dans la défense des conditions de travail des gens qu’elle représente.