Un vendredi tout en noir pour les employés de Radio-Canada partout au pays - 1300 personnes mises à pied en un an – la pire année depuis l'arrivée des conservateurs

Les employés syndiqués de CBC/Radio-Canada partout au pays soulignent un sombre anniversaire ce vendredi. Pour rappeler la première vague de licenciements de la dernière année – dont l’annonce a été faite le 10 avril 2014 –, les membres des six syndicats s’uniront pour porter toute la journée des vêtements noirs au travail. Nombre d’entre eux diffuseront des photos d’eux-mêmes et de leurs collègues sur les réseaux sociaux à l’aide des mots-clics #rcendeuil et #cbcfadetoblack.

«Aujourd’hui, les employés de Radio-Canada de tout le pays et de toutes les unités syndicales se rassemblent dans le deuil. Ils soulignent la disparition de milliers de collègues ainsi que la perte de nombreuses émissions de radio et de télévision. C’est un nouveau cri d’alarme devant la noirceur qu’installe graduellement le gouvernement Harper à Radio-Canada. Le rythme des congédiements est insensé et mène à la disparition de notre producteur et diffuseur public», ont déclaré conjointement les dirigeants des syndicats de CBC/Radio-Canada.