Sortir du modèle de libre-échange - Un cheval de Troie accueille Philippe Couillard au Sheraton

Les membres du Réseau québécois sur l’Intégration continentale (RQIC) et des organisations alliées, dont le SCFP, ont manifesté lundi devant le Centre Sheraton de Montréal pour accueillir le premier ministre Philippe Couillard. Celui-ci s’adressait au Conseil du patronat du Québec à peine quelques semaines après son budget d’austérité.

Les manifestants ont poussé un cheval de Troie de cinq mètres devant le Sheraton pour exprimer que libre-échange et austérité cachent de grandes menaces.

Avec cette action citoyenne, le RQIC et ses alliés se sont joints à la Journée mondiale d’action contre les traités de libre-échange et d’investissement, tenue autour du 18 avril 2015. Plus de 700 actions aux quatre coins de la planète dénoncent un modèle économique qui ne fonctionne pas pour 99% des populations. D’une seule voix, les mouvements sociaux s’opposent aux pouvoirs démesurés que les accords de libre-échange accordent aux entreprises transnationales, comme l’accord transatlantique AÉCG avec l’Union européenne, le Partenariat transpacifique (PTP) et l’Accord sur le commerce des services (ACS).