Projet de loi no 38 sur les infrastructures et la Caisse de dépôt et placement - Un autre joueur dans les transports: est-ce nécessaire?

Daniel Boyer, président de la FTQLa Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) réagit avec inquiétude au projet appelé «CDPQ Infra» contenu dans le projet de loi no 38 déposé ce matin par le ministre des Finances, Carlos Leitão. «Nous nous posons des questions sur la nécessité de créer un autre joueur dans le monde des transports, sur le nouveau rôle de gestionnaire d’infrastructures qui semble être réservé à la CDPQ et de façon générale sur l’esprit de cette démarche. Ce sont des questionnements légitimes et nous souhaitons être invités à la commission parlementaire qui étudiera ce projet», réagit le président de la FTQ, Daniel Boyer.

La solution est-elle d’ajouter un énième joueur?
En effet, le projet de loi no 38 semble créer un autre joueur institutionnel dans le dossier du transport collectif. Est-ce la bonne solution? Dans le cas précis de la grande région de la métropole, l’Agence métropolitaine de transport (AMT), dont la mission de coordination régionale est difficile mais nécessaire, serait mise de côté dans le processus décisionnel prévu par ce projet de loi.