Première convention pour Saint-François-de-Sales

Les dix cols blancs et cols bleus de Saint-François-de-Sales, au Lac-Saint-Jean, ont leur première convention collective. D’une durée de trois ans, ce premier contrat de travail prévoit des hausses salariales de 2 % pour les années 2015 à 2017.

Un réajustement salarial sur une période de trois ans, un montant forfaitaire pour les années 2013 et 2014 et une rétroactivité sont aussi prévus dans cette entente. Des primes de disponibilité ont également été obtenues pour les employés cols bleus travaillant à l’usine de pompage d’eau potable et aux bassins de décantation.

Afin de rendre les salaires plus équitables, une nouvelle structure salariale de quatre échelons a été implantée.

« Notre groupe partait de loin, et cette première entente nous permet d’améliorer notre conditions de travail tout en respectant la capacité de payer des 656 habitants de la municipalité », a déclaré la présidente du SCFP 5162, Caroline Girard.

Chez les cols blancs, soulignons entre autres, l’obtention de l’horaire d’été. De plus, tous les employés ayant dix-huit ans et plus d’ancienneté obtiennent six semaines de vacances. Un comité de relation de travail a également été instauré.

« Cette négociation a été ardue et c’est en médiation que nous avons réussi à nous entendre, mais je suis fière de ce que j’ai obtenu pour les employés », de rajouter Lucie Des Rosiers, conseillère au SCFP.

The post Première convention pour Saint-François-de-Sales appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.