Possibilité de grève au Sheraton de l’aéroport

Possibilité de grève au Sheraton de l’aéroport

Dorval, le 7 avril 2015 –
Les voyageurs qui prévoient séjourner au Sheraton Montréal Aéroport prochainement sont invités à se renseigner auprès de l’hôtel avant de s’y rendre. Une grève pourrait y être déclenchée de façon imminente.
Les travailleuses et travailleurs de cet hôtel situé près de l’aéroport ont voté dans une proportion de 95,2 % hier un mandat de grève à déclencher au moment jugé opportun. Ils ont également demandé unanimement qu’une nouvelle assemblée soit convoquée seulement lorsqu’une offre «satisfaisante et intéressante» serait formulée par l’employeur.
L’employeur demande des concessions importantes au chapitre des salaires et des congés de la part des quelque 120 salariés, qui ont déjà accepté des reculs en 2010 en période d’incertitude économique. «En 2010, les salariés ont fait un effort parce que la situation était difficile, alors que l’hôtel vivait une transition en raison du changement de bannière. L’employeur chante aujourd’hui la même chanson, mais refuse de fournir les chiffres pour prouver ce qu’il avance», explique le représentant syndical des Métallos, Benoît Locas.
Outre un gel des salaires de trois ans, l’employeur cherche à couper six congés, à augmenter la cotisation des travailleurs au régime d’assurances et à réduire les conditions de travail des cuisiniers.
«On ne souhaite pas aller en grève, mais nous sommes prêts à la faire s’il le faut. Nous n’accepterons pas ces reculs. Les travailleuses et les travailleurs de cet hôtel méritent de bonnes conditions et, surtout, du respect de la part de leur employeur», conclut Benoît Locas.