Nouvelle convention collective pour les débardeurs du Port de Matane

Le Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 4239, représentant une vingtaine de débardeurs du Port de Matane et de la compagnie d’arrimage Teminaux Portuaires du Québec inc. vient tout juste de conclure une entente de quatre ans, renouvelant ainsi la convention collective qui était échue depuis le 31 décembre dernier.

L’entente prévoit entre autres des augmentations salariales de 2,3 % la première année et une moyenne de 2 % pour les années suivantes. Des principes clairs de progression de carrière et de priorités de rappel au travail ont été établis, de même qu’un renforcement important des mécanismes de santé et sécurité au travail.

Le président du syndicat, Sébastien Bouchard, se dit satisfait de l’entente : « On est content des résultats et ça va améliorer nos conditions de travail. Nous nous sommes sentis écoutés et valorisés au cours des discussions », précise-t-il.

« Des bases solides ont été fixées pour que nos membres travaillent dans de bonnes conditions et de façon sécuritaire », ajoute Yanick Proulx, conseiller syndical du SCFP. « On va continuer notre travail pour s’assurer que ça fonctionne bien et que tout soit appliqué correctement. On a entrepris un bon dialogue et l’avenir devrait nous confirmer qu’on est sur la bonne voie », conclut-il.

Le SCFP 4239 fait partie de l’Alliance sur le Saint-Laurent, qui regroupe les débardeurs des ports de Montréal, Québec, Trois-Rivières, Bécancour, Sorel, Baie-Comeau et Matane. Fondée à l’été 2009, cette convergence syndicale a pour objectif de créer un réseau d’échange d’information, d’œuvrer à une mobilisation collective des membres et de partager les dossiers en santé et sécurité.