Nouvelle convention collective à Sainte-Anne-des-Plaines

Les représentants du SCFP-1963 et ceux de la Ville lors de la signature de la convention collectiveLes soixante cols bleus et cols blancs de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines ont, depuis le 1er septembre, un nouveau contrat de travail.
D’une durée de cinq ans, l’entente prévoit des augmentations de l’ordre de 4 % dès la première année afin de combler l’effort que les membres seront amenés à faire pour renflouer leur régime de retraite à prestation déterminée, et une augmentation de 2% pour les quatre années subséquentes en plus de l’obtention de l’horaire d’été, à l’année.
L’entente avait été entérinée à plus de 85% par les membres lors d’une assemblée spéciale en juillet dernier.

En ce qui concerne le fonds de pension, les deux parties se sont assises avec la ferme intention de trouver une solution au problème du déficit de près de 800 000 $. Des aménagements ont été faits afin de réduire considérablement le déficit, mais le tout reste à être approuvé par la Régie des rentes du Québec (RRQ). Par contre, la Ville à déjà manifesté son intention d’entreprendre des actions légales dans le cas d’un refus de la part de RRQ. De plus, la gestion du fonds de pension a été modifiée dans le but de refléter la réalité d’un partage des déficits.