Nouveau contrat de travail pour 110 employés d’Hydro-Sherbrooke

Une partie des installations de la centrale Abénaquis d’Hydro-Sherbrooke sur la rivière Magog au centre-ville de SherbrookeRéunis en assemblée générale lundi soir, les employés syndiqués d’Hydro-Sherbrooke ont entériné une nouvelle convention collective. 95% d’entre eux se sont prononcés en faveur de l’entente par scrutin secret. Elle couvre les années 2014 à 2018, pour une durée de cinq ans. Elle s’applique à environ 110 membres de la section locale 1114 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Les augmentations salariales négociées sont de 2% par année. Pour chacune des trois dernières années, une clause d’indexation prévoit une augmentation additionnelle pouvant aller jusqu’à 0,5%.

De plus, les parties ont convenu d’améliorer les primes de soir et de nuit de même que les allocations de repas.

«Cette nouvelle convention collective a été négociée en 21 séances et dans un climat respectueux et constructif. Nous sommes heureux d’avoir obtenu que les employés temporaires soient couverts par les assurances collectives», a commenté Muriel Masse, conseillère syndicale au SCFP.