Nouveau contrat de travail chez Wolseley Canada Inc. - Groupe Plomberie

  • Imprimer

Québec, le 23 avril 2015 —  Nos quelque 50 membres du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 503 de chez Wolseley Canada Inc. — Groupe Plomberie, accrédités depuis 1976, ont entériné leur nouvelle convention collective de 2 ans qui prenait effet le 26 février 2015, date de sa signature. L’entente prendra fin le 31 mai 2017. L’entreprise spécialisée en plomberie résidentielle et commerciale, située à Québec, possède également une salle de montre ouverte au grand public, pour combler les besoins de rénovations en matière de plomberie.

Suite aux négociations entre les deux parties, réunies en assemblée de ratification le 11 février 2015, ce sont les commis (au comptoir, en entrepôt, au bureau, à la salle de montre, à la cour), les camionneurs et les techniciens de l’entreprise qui bénéficieront de plusieurs améliorations de leurs conditions de travail, telles que :

  • la modification des heures de travail ainsi que des pauses et repas pour la journée du samedi, pour les salariés travaillant dans la salle de montre;
  • une augmentation pour la prime de la deuxième équipe de soir qui est majorée de 0,65 $ à 0,75 $ ainsi que pour la prime de chef d’équipe qui passe de 1,25 $ à 1,40 $;
  • une augmentation de salaire de 2 % pour les salariés au maximum des échelles, et ce pour toutes les années de la convention. Ce règlement est rétroactif pour les salariés admissibles depuis le 1er juin 2014;
  • une augmentation de salaire de 1,75 % pour les salariés hors échelle en plus d’un montant forfaitaire de 125,00 $ aux mêmes dates;
  • l’introduction de la semaine réduite de travail pour les salariés en préretraite;
  • la création d’un nouveau comité en relations de travail.

« Nos membres TUAC 503 de Québec obtiennent un très bon contrat de travail au terme de la présente négociation en maintenant leurs acquis et en bonifiant leurs conditions de travail! Félicitations à tous nos membres impliqués de près ou de loin dans l’obtention de cette nouvelle convention collective », déclare Louise Lefebvre, présidente des TUAC 503.