«Nous souffrons de l’existence des paradis fiscaux»

Le philosophe Alain Deneault s’adressant au 29e Congrès du SCFP-QuébecCe mercredi en après-midi, au jour deux du 29e Congrès du SCFP-Québec, les congressistes ont accueilli chaleureusement Alain Deneault, docteur en philosophie, auteur du livre Paradis fiscaux, la filière canadienne.

Les gouvernements qui épousent les politiques d’austérité s’expliquent en déclarant que les coffres publics sont vides. Pourtant, 170 milliards de dollars reposent à l’abri de l’impôt canadien dans les paradis fiscaux.

«C’est une hémorragie financière. Cet argent manque au trésor public. Notre système de services publics en est affaibli et les gouvernements osent dire que le problème, c’est que les services publics coûtent trop cher. Non, ce sont les revenus qui manquent et nous savons où est l’argent. Nous souffrons de l’existence des paradis fiscaux», d’expliquer Alain Deneault.