Nos membres TUAC 500 du Archambault Laval signent leur nouvelle convention

  • Imprimer

Montréal, le 29 septembre 2015 — C’est dans le contexte de l’acquisition des magasins Archambault par une société du groupe Renaud-Bray, annoncé en mai dernier et entériné par le Bureau de la concurrence du Canada le 4 septembre 2015, que les membres du comité de négociation du Archambault Laval ont signés leur nouvelle convention collective de 5 ans, le 24 septembre 2015.

Dans ce nouveau contrat de travail, les membres du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500) obtiennent plusieurs améliorations en ce qui concerne l’aménagement de leurs horaires de travail, telles que la garantie de deux jours consécutifs de congés hebdomadaires, dont minimalement le samedi ou le dimanche pour les salariés à temps plein. Les employés à temps partiel ont maintenant la possibilité d’indiquer sur leurs formulaires de disponibilité une préférence d’heures de travail d’un minimum de 16 heures et une disponibilité de 8 heures de plus seulement.

Plusieurs autres modalités ont été convenues entre les employés et la partie patronale, notamment :

  • la possibilité d’échanger les quarts de travail;
  • le droit au permis d’absence sans solde pour les stages d’études;
  • une prime de remplacement de cadre de 1,00 $ l’heure;
  • la progression salariale aux 800 heures;
  • la possibilité de fractionner la troisième semaine de vacances en journées de congé individuelles;
  • l’obtention du taux maximum dans l’échelle salariale soit 14,56 $ de l’heure ainsi que 2,5 % en montant forfaitaire à l’échéance de la convention collective.

« Dans le contexte actuel de la vente des magasins Archambault, nous sommes très heureux du résultat des négociations de cette nouvelle convention collective pour nos membres. Cette nouvelle entente assurera aux salariés une stabilité pour les années à venir, où nous continuerons d’être présents pour les supporter et les représenter! », a déclaré Antonio Filato, président des TUAC 500.