Négociations du secteur public - Le SCFP se mobilise à l’occasion de l’échéance des conventions collectives

Les membres du SCFP se sont mobilisés aujourd’hui en Front commun alors que les conventions collectives des travailleuses et travailleurs du secteur public venaient à échéance.

À partir du 1er avril, les conventions collectives des employés du secteur public seront échues. Les organisations syndicales ont fait leurs devoirs et font valoir des demandes essentielles afin de permettre aux services publics d’affronter les difficultés à venir en matière de renouvellement de la main d’œuvre. Notons que 15 000 travailleuses et travailleurs des services publics seront admissibles à la retraite chaque année d’ici 2020.

Les demandes salariales du Front commun sont de l’ordre de 4,5 % par année, pour une convention collective d’une durée de trois ans. Elles s’expliquent ainsi : 2 % par année pour combler le retard de la rémunération globale identifié par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ); 2 % supplémentaires pour maintenir la parité salariale avec les autres salariés québécois au cours de la durée de la convention et afin d’assurer une protection contre la hausse du coût de la vie et, enfin, un montant fixe équivalent à 0,5 % du salaire moyen afin que la croissance économique du Québec puisse bénéficier aux employés de l’État.