Les TUAC 500 concluent les négociations au Marché Sénécal et filles

  • Imprimer

Montréal, 1er septembre 2015 — Les employés du Marché Sénécal et fils, situé à Deux-Montagnes, ont entériné leur nouvelle convention collective de 7 ans. Réunis en assemblée de 22 juin dernier, le comité de négociation représentant les membres du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500) a entériné à 86 % la nouvelle entente avec l’employeur.

Le nouveau contrat de travail de ces quelque 75 salariés du marché d’alimentation entrait en vigueur dès sa signature, soit le 13 juillet 2015, et prendra fin en octobre 2020. Il prévoit, entre autres :

  • le maintien des conditions particulières visant le travail le samedi soir ainsi que le dimanche, avec le maintien des congés occasionnels pour ces journées;
  • une augmentation de 2 % pour la première, troisième et cinquième année ainsi qu’une augmentation forfaitaire de 2 % pour la deuxième, quatrième, sixième et septième année;
  • le maintien de la cotisation de l’employeur de 0,18 $ par heure travaillée par salarié au Régime de soins dentaires des membres des TUAC du Québec, et, advenant que la cotisation devienne insuffisante, l’employeur l’augmentera à 0,19 $ pour maintenir à 80 % le remboursement des soins dentaires éligibles.

« Nous sommes très satisfaits du maintien et de l’amélioration des conditions de travail pour les travailleurs et travailleuses du Marché Sénécal et filles. Le comité de négociation a démontré, encore une fois, notre engagement à défendre la qualité des emplois de nos membres! », déclare le président de la section locale 500, Antonio Filato.