Les salariés du Provigo Beaubien entérinent leur nouvelle convention collective!

  • Imprimer

Montréal, 17 avril 2015 — C’est à l’unanimité que les membres du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500) du Provigo Beaubien à Montréal ont renouvelé leur nouveau contrat de travail. Réuni en assemblée de 4 février 2015, le comité de négociation a conclu une entente de 7 ans, qui arrivera à échéance le 9 décembre 2021.

La nouvelle convention, qui prenait effet en même temps que sa signature, soit le 2 mars 2015, offre plusieurs améliorations à ces salariés TUAC 500, dont :

  • la contribution de l’employeur à la Fiducie du Régime de retraite des employés de commerce du Canada, en versant la somme de 0,65 $ l’heure travaillée pour tous les salariés admissibles, avec une majoration de 0,15 $ (soit trois fois 0,05 $) pendant la durée de la convention;
  • la création de trois postes réguliers dans les 30 jours suivant la signature, soit un poste de commis régulier au rayon de la charcuterie et deux postes de commis réguliers au rayon de l’épicerie;
  • une augmentation de salaire de 2 % pour les salariés au maximum des échelles, depuis au moins 500 heures travaillées, pour toutes les années de la convention. Ce règlement est rétroactif pour les salariés éligibles depuis le 9 décembre 2014;
  • le retrait de la clause permettant à l’employeur de subdiviser les quarts de travail afin de majorer les heures des temps partiels.

« Cette nouvelle convention collective de 7 ans assure aux employés du Provigo Beaubien le maintien et l’amélioration de leurs conditions de travail. Je tiens à féliciter tous les membres qui ont participé à la négociation de cette nouvelle entente! », déclare Antonio Filato, président des TUAC 500.