Les cols blancs de Baie-Comeau disent non à leur employeur…encore

Les cols blancs de Baie-Comeau ont refusé, pour une deuxième fois, l’offre globale finale que leur soumettait la Ville dans le cadre du renouvellement de leur convention collective.

«C’est à 100 % que les employés cols blancs ont refusé l’offre mise sur la table. L’offre de l’employeur frôle le manque de respect. Minimalement, ce que l’on veut c’est la parité avec les élus et ce n’est pas trop demandé», a expliqué Charlaine Sirois, conseillère au SCFP.

Les moyens de pression ont commencé ce matin. Tous les travailleurs portent des lunettes de soleil sur leurs lieux de travail pour décrier, ironiquement, qu’ils ont été éblouis par ce que l’employeur leur proposait. Le Syndicat promet d’autres moyens de pression si la Ville n’améliore pas son offre.

«C’est pourtant clair. Ce n’est pas en appauvrissant les travailleurs de Baie-Comeau que l’on va améliorer le contexte économique de la région», d’ajouter la conseillère syndicale.