Les accords commerciaux, un enjeu énorme pour les services publics

Les syndicats des services publics des Amériques se sont réunis la semaine dernière pour s’attaquer à la série d’accords commerciaux qui favorise la privatisation des services publics. Le secrétaire-trésorier national du SCFP, Charles Fleury, était à la tête de la délégation de sept militants et employés du SCFP, dont Denis Bolduc du SCFP Québec, qui participait au Congrès régional interaméricain (IAMRECON) de l’Internationale des services publics (ISP), du 20 au 24 avril, à Mexico.

Notre délégation a pris part aux discussions sur la menace que représentent le Partenariat transpacifique (PTP), le Partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement (PTCI), l’Accord sur le commerce des services (ACS) et l’Accord économique et commercial global (AÉCG).

«Pour ce qui est d’offrir les services publics, les membres du SCFP sont en première ligne. C’est pourquoi nous sonnons l’alarme face à la privatisation effectuée par la porte arrière. Qu’il s’agisse du PTP, du PTCI, de l’AÉCG ou de l’ACS, notre message est le même : nos services publics ne sont pas à vendre», a souligné Charles Fleury.