Le SCFP-Québec appuie le boycottage des Jeux mondiaux des policiers et pompiers

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-Québec) appuie l’appel au boycottage des Jeux mondiaux des policiers et pompiers (JMPP), un des événements internationaux du 375e anniversaire de Montréal, prévus du 28 juillet au 6 août 2017.

Cette difficile décision est justifiée par l’adoption récente de la loi 15 sur les régimes de retraite dans le monde municipal. Cette initiative du gouvernement libéral est une attaque sans précédent au droit à la libre négociation.

Le SCFP joint donc sa voix à celle de l’Association des pompiers et pompières de Montréal, représentant 4000 membres, et à celles des principaux syndicats de pompiers au Québec qui ont demandé à leurs 7600 membres de refuser de prendre part à cette compétition.

«Nos membres cols bleus et cols blancs de la Ville de Montréal, de même que l’ensemble de nos travailleurs et travailleuses du secteur municipal et du secteur du transport terrestre, ont été sévèrement touchés par l’adoption de cette loi.», a déclaré Lucie Levasseur, présidente du SCFP-Québec.