Le CPMO célèbre les 125 ans de l’AIM au Canada

125e anniversaire de l’AIM au CanadaUne affaire de gants blancs : De gauche à droite  : Dave Ritchie, VPG canadien de l’AIM, Micaela Fitzsimmons, curatrice du Musée Stratford-Perth, et Tom Buffenbarger, président international de l’AIM, enfilent des gants blancs pour manipuler le premier registre des délibérations – remontant à vers 1890 – de la section locale 103, la première section locale établie au Canada. Le registre fait l’objet d’une exposition permanente au Musée; il a été prêté au Conseil provincial des Machinistes de l’Ontario dans le cadre de la célébration des 125 ans de l’AIM au Canada.

Stratford (Ontario) – Au cours du dernier week-end, le Conseil provincial des Machinistes de l’Ontario a tenu son congrès annuel, dans le cadre duquel il a célébré le 125e anniversaire de l’AIM au Canada.

Le président international, Tom Buffenbarger, a affirmé aux plus de 170 délégués et invités présents qu’être membre des Machinistes était une question de loyauté. « C’est génétique, vous l’avez dans vos gènes ou non. Vous avez une loyauté envers l’idéal de la justice au travail et du service à votre communauté. » Dans ce qui sera probablement son dernier discours prononcé devant des membres de l’AIM au Canada, M. Buffenbarger a conclu par les termes suivants  : « C’est une bataille qui mérite d’être menée, qui justifie un travail colossal et c’est ce que vous faites au Canada depuis maintenant 125 ans. C’est grâce à vous si notre qualité de vie s’est améliorée. Rendez hommage à votre passé, qui le mérite amplement. »

C’est le 27 juin 1890 que les Machinistes canadiens ont fondé la section locale 103 dans la municipalité ontarienne de Stratford, située à 168 kilomètres à l’ouest de Toronto. À l’instar de leurs confrères à Atlanta (Géorgie), deux ans seulement avant eux, ce sont des travailleurs ferroviaires à l’emploi du Grand Trunk Railway qui ont établi notre syndicat au Canada. C’est à la suite de la charte décernée à cette section locale que le syndicat est devenu l’Association internationale des machinistes ou l’AIM.

« Nous avons vu le jour dans le milieu ferroviaire, a affirmé le VPG canadien, Dave Ritchie. Aujourd’hui, nous ne représentons plus que deux petites compagnies de chemin de fer, mais c’est ce qui nous a permis de nous étendre et de devenir un des syndicats les plus diversifiés en Amérique du Nord. Le moment est venu pour nous de célébrer nos réalisations tout en forgeant notre avenir. »

Les célébrations ont été marquées par des expositions du musée Stratford Perth faisant la promotion des contributions des Machinistes au développement de Stratford. Le musée a reçu une cloche de chemin de fer en bronze qui a été remise à neuf par des membres de la section locale 717T de l’AIM pour commémorer le 125e anniversaire de l’AIM au Canada.

125e anniversaire de l’AIM au CanadaTom Buffenbarger : Dans ce qui sera probablement son dernier discours prononcé devant des membres de l’AIM au Canada, le président international de l’AIM, Tom Buffenbarger, a déclaré aux délégués et invités du CPMO présents qu’être membre de l’AIM est une question de loyauté envers un idéal de justice au travail et de service à la communauté. « C’est une bataille qui mérite d’être menée, qui justifie un travail colossal et c’est ce que vous faites au Canada depuis maintenant 125 ans. C’est grâce à vous si notre qualité de vie s’est améliorée. »

125e anniversaire de l’AIM au Canada

Le bureau canadien de l’AIM a présenté cette toile imprimée au district 78 et à la section locale 103 de l’AIM pour marquer le 125e anniversaire du syndicat au Canada. La section locale 103 a été la première section locale de l’AIM au Canada. Elle s’est vu décerner sa charte à Stratford (Ontario) le 27 juin 1890. Les premiers membres canadiens étaient des travailleurs ferroviaires à l’emploi du Grand Trunk Railway sis à Stratford et ils travaillaient sur des locomotives similaires à celles illustrées dans la toile. De gauche à droite  : Tom Buffenbarger, président international de l’AIM, Glenn Annett, président de la section locale 103, Rob Elliot, secrétaire-trésorier de la section locale 103, et Dave Ritchie, VPG canadien.

125e anniversaire de l’AIM au CanadaLe VPG canadien de l’AIM, Dave Ritchie, a affirmé que ces premiers membres de l’AIM à Stratford ont jeté les bases ayant permis à l’AIM de s’étendre pour devenir un des syndicats ouvriers les plus diversifiés en Amérique du Nord.

125e anniversaire de l’AIM au CanadaDu milieu des années 1880 à 1965, Stratford (Ontario) a été un important carrefour ferroviaire – d’abord pour le Grand Trunk Railway, puis pour le Canadien National. Les Machinistes ont grandement contribué au succès de la compagnie et de la communauté. Pour commémorer le 125e anniversaire de l’AIM au Canada, l’AIM a remis au Musée Stratford-Perth cette cloche de chemin de fer. Trouvée par le directeur canadien des communications de l’AIM, Bill Trbovich, elle a été remise à neuf par des membres de la section locale 717T de l’AIM, qui ont également construit le cadre. Cette cloche fut jadis installée sur une locomotive au diesel GP-7 du Canadien National.

125e anniversaire de l’AIM au CanadaDan Jansen, membre de la section locale 2323 de l’AIM, se joint au coordonnateur canadien des lignes aériennes de l’AIM, Carlos DaCosta, et à la secrétaire de direction, Jocelyne Collett, pour un barbecue dans le parc Upper Queens de Stratford pendant le pique-nique organisé par le CPMO pour célébrer les 125 ans de l’AIM au Canada. La pluie battante n’a aucunement refroidi l’esprit des valeureux Machinistes!