Le bilan dévastateur du Parti conservateur

La feuille de route des conservateurs de Stephen Harper est dévastatrice, que ce soit en matière de régimes de retraite, de santé, de services de garde et de droits des travailleurs.

«Après une décennie de régime conservateur, la classe moyenne prend du retard même si elle travaille plus fort», a déclaré le président national du SCFP, Paul Moist, en prévenant les syndiqués contre les chiffres qu’utilise Stephen Harper en parlant d’emploi.

Les conservateurs ont mené le Canada dans la mauvaise direction. Ils ont coupé les vivres à 50 organismes importants de justice sociale, comme Condition féminine Canada, pour les faire taire. De plus, Harper lève les protections environnementales en insérant, dans des projets de loi omnibus sur le budget, des assouplissements à la réglementation. Et le Canada a perdu sa réputation de défenseur des droits de la personne et de la démocratie.

Notre pays a perdu 500 000 emplois manufacturiers, de bons emplois syndiqués avec avantages sociaux et régime de retraite, le genre d’emploi qui subvient aux besoins d’une famille. Les conservateurs ont fermé les yeux sur les problématiques des familles travaillantes. Par exemple, ils ont bloqué la bonification du Régime de pensions du Canada. Ils ont aussi refusé de renouveler l’Accord sur la santé, ce qui a diminué le financement des soins de santé au pays. Enfin, le gouvernement Harper a préféré baisser l’impôt des riches plutôt qu’investir dans les garderies.

Le bilan conservateur

Les conservateurs de Stephen Harper prétendent améliorer vos conditions de vie mais, en réalité, ils ont:

  • laissé tombé le secteur forestier et nos régions;
  • réduit votre droit aux prestations d’assurance-emploi;
  • coupé dans la sécurité alimentaire (Maple Leaf) et ferroviaire (Lac-Mégantic);
  • laissé les étrangers acheter nos entreprises (Alcan vs PotashCorp);
  • aidé les riches à payer moins d’impôts;
  • coupé en santé, dépensé en armement;
  • repoussé l’âge de la retraite de 65 à 67 ans;
  • attaqué les syndicats et entravé la libre négociation.

Même si vous êtes tannés de la politique, faites attention à cette élection fédérale! Elle pourrait avoir un impact majeur sur vous, entre autres sur vos conditions de vie et votre convention collective (salaire, avantages et retraite).

Le gouvernement Harper «est l’un des pires gouvernements que nous ayons jamais eus», a déclaré Christian Nadeau, professeur à l’Université de Montréal.

Il faut arrêter Harper le 19 octobre! VOTEZ!

Pour connaître l’adresse des bureaux électoraux, contactez Élections Canada: visitez le site web elections.ca ou appelez au 1-800-463-6868.

Élection fédérale 2015


<

 

The post null
Le bilan dévastateur du Parti conservateur
appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.