La stratégie maritime de Québec : appauvrir les travailleurs - Les officiers des traversiers déposent un avis de grève

Québec, le vendredi 2 octobre 2015 – Le début de carrière du nouveau traversier Félix Adrien-Gauthier, baptisé ce matin lors d’une traverse Baie-Comeau/Matane, pourrait bien être tourmenté. En effet, les officiers mécaniciens et de navigation de la Société des traversiers du Québec (STQ) viennent d’envoyer un avis de grève légale pour le 13 octobre prochain.

Le Conseil des services essentiels devra décider sous peu l’horaire des liaisons devant être maintenues entre les traverses de Sorel/Saint-Ignace-de-Loyola, Québec/Lévis, Isle aux-Coudres/Saint-Joseph-de-la-Rive, Matane/Baie-Comeau/ Godbout et Tadoussac/ Baie-Sainte-Catherine.

« Pour le moment, tout ce qu’il y a sur la table, c’est l’austérité libérale, c’est des reculs dans les conditions de travail et le pouvoir d’achat. Pour un gouvernement qui prétend se doter d’une stratégie maritime, on voit bien que tout ce qu’il propose, c’est d’appauvrir les travailleurs qui naviguent », lance le représentant syndical Gordon Ringuette.