La 4e journée d’action politique est la meilleure à ce jour

Conseil des Machinistes du Québec

Montréal, QC – Avec un œil sur la prochaine élection fédérale, le Conseil des Machinistes du Québec a tenu sa 4e journée d’action politique le 29 juin dernier. L’événement fut couronné d’un grand succès.

Eric Rancourt« Ce fut formidable pour les membres de l’AIM de pouvoir rencontrer autant de députés sortants et de nouveaux candidats du NPD », a affirmé Éric Rancourt, vice-président de la section locale 712 de l’AIM et président du Conseil des Machinistes du Québec. Au total, 13 députés québécois du NPD et six candidats qui présenteront aussi sous la bannière néo-démocrate à l’automne se sont entretenus avec plus de 90 membres du CMQ. Ils ont pu échanger des idées et des stratégies en vue de la prochaine élection fédérale.

« C’est plus facile pour nos membres de prêter main forte aux campagnes s’ils connaissent les candidats, a expliqué Dave Chartrand, représentant de la Grande loge de l’AIM et coordonnateur québécois de l’AIM. Ils ont maintenant établi ce contact personnel avec les candidats et c’est un des principaux bienfaits qui découlent de cette conférence d’action politique. »

« Nos membres ont très clairement laissé savoir que le gouvernement conservateur dirigé par Stephen Harper a fait son temps, a ajouté M. Rancourt. Le seul choix qui s’offre aux membres de l’AIM et aux autres syndicalistes du Québec est le NPD. Le moment est venu pour l’ensemble des Machinistes et des autres syndicalistes de travailler ensemble pour mettre fin au règne de Stephen Harper. »

Conseil des Machinistes du Québec

Dave ChartrandAndree Julie Boudrias échange des idées avec Charmaine Borg, députée néo-démocrate