Kleinsteuber de l’AIM élu dans la foulée de la vague orange en Alberta

Une page d’histoire s’est écrite hier soir en Alberta, et le syndicat des Machinistes est fier d’y avoir joué un rôle. Poussé par une « vague orange », le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Alberta a remporté une victoire écrasante contre les conservateurs, qui étaient au pouvoir sans interruption depuis 44 ans. L’orange est la couleur du NPD.

Jamie Kleinsteuber, âgé de 38 ans et membre de la section locale 1681 de l’AIM, a été élu dans la circonscription de Calgary-Northern Hills au terme du scrutin provincial du 5 mai. Il siégera donc à l’Assemblée législative de l’Alberta comme membre du plus important contingent de députés syndicalistes de l’histoire de la province.

Kleinsteuber est membre de l’AIM depuis 18 ans. Il a travaillé comme bagagiste et agent de piste à Ottawa, Montréal, Toronto et Calgary. Ayant déjà été candidat à une élection, Kleinsteuber a affirmé ceci : « Si vous n’aimez pas le système qui vous gouverne, vous devez entrer dans la mêlée afin de pouvoir modifier ce système. »

Kleinsteuber attribue sa victoire électorale entre autres au Symposium d’action politique organisé par l’AIM Canada en septembre dernier.

« Le plus difficile a été de constituer un réseau de bénévoles et d’établir une association de circonscription, a expliqué Kleinsteuber. Une fois cela fait, il a été plus facile de véhiculer le message au sein de la collectivité. »

« Je tiens à remercier particulièrement Ryan Wick, Kent Yanciw et Keith Aiken. Ces membres de ma section locale ont consacré temps et énergie à ma campagne et à d’autres dans la région de Calgary. »

Kleinstuber a été élu sous la bannière du NPD avec huit autres syndicalistes. « Le mouvement syndical sera bien représenté à la table », affirme Dave Ritchie, vice-président général canadien de l’AIM, qui a téléphoné à Kleinsteuber pour le féliciter de sa victoire. « Depuis toujours, il est important que la voix des travailleurs soit entendue là où les décisions se prennent, et l’assemblée législative ne fait pas exception. »

De renchérir Ritchie : « Les gens voteront lorsque vous leur donnez une raison de voter! Et vous ainsi que la première ministre élue, Rachel Notley, ont certainement réussi à faire sortir le vote. Merci de ce que vous avez fait et merci d’inspirer un nombre encore plus grand de membres de l’AIM de se porter candidats. C’est là où nous pouvons faire une réelle différence. »

Voici les autres membres du mouvement syndical de l’Alberta qui ont été élus : Ricardo Miranda du Syndicat canadien de la fonction publique, Shaye Anderson des Métallurgistes unis, Danielle Larivee de United Nurses of Alberta, O’Neil Carter de l’Alliance de la fonction publique du Canada, Heather Sweet de l’Alberta Union of Provincial Employees, Maria Fitzpatrick de l’Alliance de la fonction publique du Canada et Shannon Phillips, analyste de politiques pour la Fédération du travail de l’Alberta.

La première ministre élue, Rachel Notley, a été membre des MUA les années où elle a travaillé comme avocate pour United Nurses of Alberta.