Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam (ITUM) - Difficiles négociations pour les policiers

Les négociations en vue d’obtenir une première convention collective pour les 13 policiers de ITUM viennent de prendre un autre virage. Ayant obtenu leur accréditation syndicale en avril 2013, le processus de négociation a débuté le 7 juillet 2013.

Aujourd’hui, après 13 rencontres, l’employeur vient d’annoncer qu’il va demander l’intervention d’un conciliateur du Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) dans le dossier, car il considère que les parties sont beaucoup trop éloignées dans leurs positions respectives.

«Nous ne pouvons pas faire le même constat puisqu’au moment où l’on se parle, on ne connait toujours pas la proposition de l’Employeur sur l’ensemble des conditions de travail des policiers. On parle ici principalement de la sécurité d’emploi et des ajustements salariaux. Force est de constater qu’après 13 rencontres, qui se sont déroulées sur une période de 2 ans, ce n’était pas suffisant pour la partie patronale pour nous présenter l’ensemble de sa position», a déclaré Charlaine Sirois, conseillère syndicale.