Harcèlement psychologique à l’hôtel de ville de Val-David - Manifestation et questions pour la mairesse

Une manifestation a eu lieu devant l’hôtel de ville de Val-David ce soir, juste avant que le Conseil municipal se réunisse. Les manifestants dénonçaient le climat de travail malsain qui règne à la mairie depuis presque 18 mois.

«Depuis 18 mois, environ 10 personnes ont quitté leur emploi à Val-David. C’est immense lorsque nous prenons en considération qu’il n’y a qu’une quinzaine de cols blancs à Val-David. Nous avons rencontré la mairesse pour lui parler de la situation. Elle s’était engagée pour tenter de régler la situation, force est de constater que la situation perdure», a dénoncé Mario Lamontagne, conseiller syndical au SCFP.

Il rappelle qu’un grief de portée générale a été déposé en mars 2014 pour harcèlement psychologique à l’hôtel de ville et que la mairesse a fait preuve de laxisme dans le dossier.

Le syndicat est devant la Commission des lésions professionnelles et la CSST a aussi été saisie du dossier.