Fin des moyens de pression au Manoir Richelieu

  • Imprimer

C’est au terme d’une longue séance de négociation que le syndicat et la direction ont convenu, vendredi soir, d’une entente de principe ainsi que de la fin des moyens de pression.

Les détails de cette entente seront présentés aux quelque 180 employés de la restauration et de la cuisine affiliés à la section locale 503 des TUAC, lors d’assemblées qui devraient avoir lieu le 1er juin prochain. Ils auront alors à décider du rejet ou de l’acceptation de ces nouvelles offres. D’ici là, les parties finaliseront les textes du projet de nouvelle convention collective de travail.

Cet accord a pour effet immédiat la réouverture du restaurant Le Charlevoix que la direction avait décidé de fermer samedi dernier afin de préserver l’image et l’expérience client qu’elle jugeait affectée par le port de gilets et de macarons.